Les générations Y et Z, moteurs de la transformation digitale

class="perfmatters-lazy"

Au fil des années, nous avons réussi à classer les nouvelles (ou anciennes) générations par lettres. Ainsi, les personnes nées au 20e ou au 21e siècle se succèdent dans un ordre alphabétique désordonné. Mais quel est l'impact de ces différentes générations sur la structure et l'organisation des entreprises ? Comment les générations Y & Z contribuent-elles à leur transformation numérique ?

Aujourd'hui, les sociologues s'accordent sur 4 types de générations :

  • les baby-boomers, c'est-à-dire les personnes nées entre 1946 et 1965,
  • la génération x, entre 1965 et 1980,
  • la génération Y, entre 1980 et 2000,
  • la génération z, à partir de l'an 2000

Au-delà de l'alphabétisation générationnelle, ce qui est intéressant, c'est que cette classification a été pensée en corrélation avec les évolutions technologiques. Des évolutions qui ont conduit à une transformation du fonctionnement et du système de valeurs de la société (humaine et professionnelle).

Un rapide portrait du système de valeurs de ces générations 

1/ Les baby-boomers : Diligents et loyaux envers leurs employeurs. Ils savent travailler dur. Ils s'attendent à être payés en proportion de leurs efforts et de leur contribution au redressement du pays après la guerre.

2/ Génération X : Le travail est au cœur de leurs préoccupations. Cette génération est égocentrique, stressée et s'adapte moins facilement aux nouvelles situations par peur de perdre son emploi. En revanche, elle s'implique dans son entreprise, assume des responsabilités et prend de nombreuses initiatives.

3/ La génération Y : Également regroupée sous le terme de " millennials ", stars de notre nouveau monde car " Digital native "... Le travail n'est plus au centre de tout. La génération Y cherche constamment sa place (Y pour Why ?), la meilleure place. S'ils sont réticents face à l'autorité, les millennials sont en revanche sociables, communiquent et partagent facilement.

4/ Génération Z : Encore adolescents pour la plupart, ils ne sont pas encore complètement arrivés sur le marché, mais viendront à leur tour largement le bousculer. Pourquoi ? Cette génération est considérée comme la génération "silencieuse". La technologie domine leur vie quotidienne et ils ne savent pas comment s'en passer. L'internet est leur principal outil de communication, que ce soit dans la sphère privée ou au travail. Ils sont résolument tournés vers les nouveaux médias. 

Demain, les Alphas...

Pourquoi est-il important de comprendre leurs spécificités ? 

D'abord parce que toutes ces générations cohabitent (ou cohabiteront bientôt) au sein des entreprises. Et comme pour une colocation, il est essentiel dans une entreprise d'être attentif aux attentes, au mode de fonctionnement et au système de valeurs de chacun. Pour que tout se passe bien. Et donc, que l'entreprise puisse continuer (et performer)...

Le principal défi pour les entreprises est sans aucun doute d'intégrer et de retenir leurs employés les plus jeunes, les générations Y et Z. Et parmi les éléments favorables à la fidélisation des plus jeunes, il y a la liberté laissée dans l'organisation des tâches, l'environnement de travail, le besoin d'horaires flexibles, la communication, etc. 

En quête permanente d'informations et d'innovations, ils sont les moteurs de la transformation numérique des entreprises. Elles ne doivent pas être cloisonnées. Ces générations rendent TOUT possible dès lors que les bases de la communication, de la collaboration, de l'innovation et de la coconstruction sont établies dans l'entreprise.

Alors pourquoi les choyer : pour leur volonté de stimuler le changement ! 

L'importance de construire la transformation de l'entreprise avec les nouvelles générations.

La jeune génération oblige les entreprises à remettre en question leur organisation et leur système de gestion. Mais pas seulement. L'entreprise doit également revoir son système de communication et de collaboration. En se dotant d'outils numériques accessibles à tous, à tout moment et de n'importe où. La fameuse transformation digitale 😉

Les employés veulent pouvoir travailler efficacement quand ils le souhaitent et d'où ils le souhaitent. Le bureau n'est plus le temple sacré de l'efficacité !

C'est donc en les écoutant qu'il est possible de dessiner les lignes de l'entreprise de demain.

Poussées par leur culture de l'entrepreneuriat et de l'innovation, ces nouvelles générations attendent de leur entreprise qu'elle les nourrisse. Elles recherchent des organisations capables de mettre en place un socle technologique leur permettant de s'épanouir dans l'intelligence collective : liberté, échanges et créativité.

Une étude de PWC montre que les nouvelles générations attendent des technologies qu'elles les soutiennent dans leur vie privée et qu'elles facilitent et accélèrent la communication et l'innovation sur le lieu de travail. Ces personnes hyperconnectées veulent pouvoir utiliser une gamme d'outils (réseaux sociaux, messagerie instantanée, vidéo, etc.) pour communiquer instantanément avec leurs collègues et leur patron.

Il s'agit bien sûr des outils innovants comme moyen d'échange et de communication, mais plus généralement des outils de développement : formation en ligne, autoformation, MOOC, Serious games, etc.

Travail à distance et nouvelle génération


Les récentes améliorations technologiques et le désir croissant de flexibilité des jeunes générations, en particulier des générations Z et Y (Millennials), ont provoqué un bouleversement sismique dans la nature de l'emploi à distance. Avec ce changement, les paradigmes traditionnels du travail au bureau sont remplacés par un style de travail plus décentralisé, axé sur le numérique. Les générations Y et Z, qui sont des natifs du numérique, ont ouvert la voie à ce changement et sont de fervents partisans du travail à distance comme moyen d'accroître la productivité, l'autonomie et l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Pour les générations Y et Z, le travail à distance n'est pas seulement une commodité, c'est un mode de vie. Élevées à l'ère de la connectivité permanente et de la communication instantanée, ces générations ont l'habitude de tirer parti de la technologie pour collaborer de manière transparente et rester en contact, quelles que soient les barrières géographiques. L'essor du travail à distance leur a permis de transcender les contraintes des bureaux traditionnels, en leur permettant de travailler de n'importe quel endroit disposant d'une connexion internet.

En outre, les générations Y et Z accordent une grande importance à la flexibilité et à l'autonomie dans leurs conditions de travail. Le travail à distance leur permet de concevoir leurs propres horaires, de hiérarchiser les tâches en fonction de leurs préférences et de mieux intégrer leur vie professionnelle et personnelle. Cette flexibilité accroît non seulement la satisfaction au travail, mais favorise également le sens de l'appropriation et de la responsabilité chez les jeunes employés.

Néanmoins, avec les bons outils, les bons systèmes de soutien et la bonne culture organisationnelle, le travail à distance offre un immense potentiel aux générations Y et Z, qui peuvent ainsi s'épanouir dans leur carrière tout en bénéficiant de la flexibilité et de l'autonomie qu'elles désirent. Alors que les entreprises continuent de s'adapter à l'évolution du monde du travail, l'adoption du travail à distance en tant qu'option viable et durable peut être une solution gagnant-gagnant tant pour les employeurs que pour les employés.

Les générations Y et Z, moteurs de la transformation numérique

Pour relever ce défi, les entreprises doivent proposer des outils de collaboration plus stratégiques, plus intégrés et plus conviviaux. Des solutions tout-en-un unifiées autour des fonctionnalités audio, web et vidéo. Des plateformes qui répondent au besoin de simplicité et d'interopérabilité entre les différents outils et systèmes de communication de l'entreprise.

  • Un espace de travail unifié et partagé
  • des outils professionnels accessibles à tout moment, sur n'importe quel appareil
  • des échanges instantanés, fluides et intuitifs
  • une gestion simple et collaborative de l'information et de la documentation
  • les réunions virtuelles par audioconférence et vidéoconférence
  • l'interopérabilité entre leurs applications pour une meilleure productivité

Alors oui, la transformation numérique des entreprises, on en parle depuis de nombreuses années. Ces nouvelles générations nous obligent aujourd'hui à remettre en question les modèles hérités du passé, jugés absurdes et obsolètes. Sous leur impulsion et leur créativité, les entreprises sont amenées à faire leur propre révolution.

Les communications unifiées sont l'une des réponses, bien que la transformation ne soit pas seulement une question d'outils, mais aussi un changement d'état d'esprit. Si vous souhaitez en savoir plus et discuter de vos défis en matière de communication, n'hésitez pas à nous contacter.

Des insights de nos experts sur le secteur

Découvrez les dernières informations dans notre bibliothèque de ressources.